Foire Aux Questions

Quel matériel utilises- tu aujourd'hui ?

  • Boitier hybride Sony Alpha 7r III.
  • Objectifs Sony FE 16-35 f4, Sony FE 70-300.
  • TrĂ©pied Manfrotto MT190CXPRO3, rotule 3 Legged Thing Airhed 360.
  • L-bracket Smallrig.
  • Filtre Nisi V5 pro, polarisant, dĂ©gradĂ© ND 2, 4, 8 et ND1000.
  • Sac F-stop Gear Ajna et Lowepro Flipside Trek 350 AW.
  • Peak design Capture pro.

Pourquoi Sony ?

Randonnant beaucoup en montagnes et voyageant énormément ces dernières années, je sentais le besoin d’avoir quelques choses de plus léger et moins encombrant que du DSLR.

La sĂ©rie Sony Alpha rĂ©ponds donc  pour l’instant en tout point Ă  mes attentes. Une très bonne dynamique du capteur, une montĂ©e en sensibilitĂ© très bien gĂ©rĂ©e, un bonne rĂ©solution pour du dĂ©tails et la possibilitĂ© de recadrer, et tout ça avec un faible encombrement. Cela correspond donc parfaitement Ă  mes besoins du moment et Ă  mon cahier des charges.

Quels logiciels utilises-tu pour développer tes images ?

Je dĂ©veloppe mes fichiers RAW sur Lightroom ou Capture One (de plus en plus). Je finis par contre tout le temps sur Photoshop pour les corrections locales, la gestion du bruit et l’accentuation.

Je n’utilise pas de script ou très peu, préférant adapter mes réglages manuellement selon les ambiances. Un travail qui prends du temps mais me permets de contrôler mon image de A à Z.

Peux tu nous en dire plus sur ton Ă©quipement de rando et de voyage ?

Voilà donc une courte liste de ce que je peux emmener avec moi durant mes séjours en montagne ou quand je suis en voyage :

  • Sac de randonnĂ©e Lowe Alpine 65+15L.
  • Boots Mammut ou Scarpa.
  • Tente MSR hubba hubba NX 2p.
  • Matelas Thermarest NeoAir Xtherm.
  • Sac de couchage Cumulus Panyam 600
  • Doudoune Cumulus Incredilite
  • Gants et chaussettes waterproof Sealskinz.
  • Hard shell Goretex Pro Outdoor Research.
  • Cuisine Pocket Rocket de MSR et Sea-to-summit X-pot.
  • Black diamonds trail back trekking poles.
  • Suunto Ambit 3 Peak

Et bien d’autres petites choses toujours utiles durant ces expeditions. N’oubliez pas la couverture de survie bien sur et une carte topo/GPS. Très important !

Es-tu autodidacte ?

Oui, j’aime chercher et trouver les rĂ©ponses aux questions que je me pose par moi mĂŞme. Ensuite je teste, j’essaie et continue jusqu’Ă  comprendre le pourquoi et le comment.

Il n’y a pas de limite Ă  la connaissance et donc jour après jour je dĂ©couvre encore de nouvelles choses et amĂ©liore ma façon de faire et mon travail.

Les Workshops et les stages par contre sont comme des tremplins, des accĂ©lĂ©rateurs de connaissances, ils permettent  de cibler des aspects et d’obtenir des rĂ©ponses prĂ©cises dans des contextes donnĂ©s. Et Ă©changer avec un pro passionnĂ© c’est toujours plus simple, motivant et efficace qu’avec un livre ou Internet.

As-tu des conseils ou astuces Ă  partager ?

C’est plutĂ´t basique mais très vrai, il faut travailler ses compositions et rechercher la lumière. Essayer, chercher et comprendre ce qui fonctionne ou pas. Ne pas hĂ©sitez Ă  se lever tĂ´t et se coucher tard, sortir de sa zone de confort. Et bien sur affronter les Ă©lĂ©ments, ou encore mieux, ne faire qu’un avec eux !

Quel est le lieu ou l'endroit que tu préfères photographier ?

J’aime les grands espaces, mer ou montagne, mais surtout des lieux ou l’Homme est encore petit. Je tiens Ă  dire ici que suis vĂ©ritablement tombĂ© amoureux du froid et du nord canadien il y a peu de temps. Et l’Ecosse bien sur, c’est une vĂ©ritable histoire d’amour., un pays de lumière et de magie.

Qu'est ce qui te plais et t'attires à coté de la photographie ?

L’artisanat en gĂ©nĂ©ral et le travail du bois. Rien de tel qu’une belle cuillère en cerisier avec de superbes courbes et un Ă©quilibre parfait. Comme un retour Ă  la base, un sublime mĂ©lange entre ce qu’offre la Nature et le savoir faire humain.